Français arts langagiers 6e année

Plan de cours

La société a évolué et elle continue d’évoluer à bien des égards. La définition de la « littératie » n’est plus une cible fixe. Nos élèves seront capables d’aborder toutes sortes de textes, à la fois sous forme traditionnelle et par l’intermédiaire des nouvelles technologies de la communication. Il leur faudra donc un répertoire souple et durable de compétences et de stratégies qui leur permettront de connaitre la réussite dans ces différentes formes de « littératie ». Les compétences clés dont les élèves auront besoin sont la souplesse, l’esprit critique et l’autonomie dans la pensée et la capacité de mettre en évidence leurs propres forces et besoins sur le plan de l’apprentissage (métacognition).

Le programme d’études de français de la 4e à la 6e année a été conçu à partir d’une vision selon laquelle il faut offrir aux élèves de nombreuses occasions de développer leurs compétences en pensée critique et en métacognition dans le cadre de l’écoute et de l’expression orale, de la lecture et du visionnement et enfin de l’écriture et des autres formes de représentation. Ce programme d’études repose sur les principes visant à conduire et à encourager les élèves à devenir des personnes capables de réfléchir, de bien s’exprimer et de maitriser leur utilisation des documents, qui arrivent à se servir du langage pour bien apprendre et communiquer dans des contextes personnels et sociaux.

Ce programme d’études repose sur l’idée que les activités d’apprentissage en français doivent aider les élèves à développer leur maitrise de la langue non seulement dans le cadre scolaire, mais également dans leur vie personnelle et dans le monde en général, en plus de leur travail dans les domaines de compétence transdisciplinaires (voir document sur les fondements du programme d’études de langue pour le Canada atlantique, pages 5 à 9).

Le programme d’études de français de la 4e à la 6e année a été élaboré afin d’aider les enseignants à assurer la bonne mise en œuvre du programme d’études de français. Il propose un cadre global sur lequel les enseignants de langue de la 4e à la 6e année peuvent s’appuyer pour prendre leurs décisions en ce qui a trait à l’évaluation, aux activités d’apprentissage, à l’enseignement et aux ressources. Ces lignes directrices correspondent aux dernières recherches, théories et pratiques pour la salle de classe dans le domaine. Elles proposent une vision cohérente et intégrée de l’apprentissage et de l’enseignement de la langue. Elles mettent l’accent sur l’élève en tant qu’apprenant et en tant que partenaire dans son propre apprentissage. Elles accordent aux enseignants une certaine souplesse dans la planification de leur enseignement, en vue de répondre aux besoins de tous les apprenants. Elles suggèrent des activités et des stratégies pour renforcer l’efficacité et la pertinence du processus d’apprentissage et d’enseignement.

L’enseignement du français englobe plusieurs aspects : faire l’expérience de la langue, de la littérature, des médias et de la communication; en faire l’étude; et apprendre à les apprécier. Il fait intervenir des processus linguistiques : s’exprimer, écouter, lire, visionner, écrire et utiliser d’autres formes de représentation. L’utilisation de ces processus linguistiques liés les uns aux autres joue un rôle fondamental dans le développement des compétences linguistiques, de la compréhension de la culture et de la pensée critique.

La meilleure façon de faciliter l’apprentissage de la langue est de combiner les divers processus et de faire en sorte que les compétences et les stratégies soient abordées dans des contextes linguistiques pertinents. Le présent programme précise que la langue doit être enseignée de façon intégrée, afin que les élèves saisissent bien les liens entre les différents processus linguistiques et les mettent bien en application. Il faut que cette approche intégrée repose sur l’expérience existante des élèves dans le domaine linguistique et sur des activités pertinentes faisant intervenir tous les domaines d’utilisation de la langue. Il est également nécessaire, dans le cadre de cette approche intégrée, d’enseigner explicitement les compétences et les concepts, comme le montre ce guide.